Apprendre l’anglais avec dora, c’est possible ?

Dora, elle nous agace avec ses gimmicks récurrents et ses chansons entêtantes. Quel parent n’a pas passé une journée entière avec l’air de « Je suis la carte, je suis la carte… » dans la tête ?

12 Apprendre langlais avec dora, cest possible ?

Oui, mais. Dora parle anglais. Et ça c’est un énorme atout de nos jours. Surtout si elle arrive à faire retenir à nos enfants des mots d’anglais aussi facilement qu’à nous mettre « Allons-,y let’s go, c’est parti les amis » dans la tête.

Dora, petite exploratrice bilingue

Alors Dora, efficace ou pas pour apprendre l’anglais ?

Bien sûr que nos enfants ne deviendront pas bilingues parce qu’ils connaissent par cœur l’intégrale de Dora ! Avouons-le pourtant, Dora peut-aider dans l’apprentissage de l’anglais dans la mesure où le petit spectateur qui regarde Dora est actif, il répond aux questions, il répète les mots. Aussi, « pratiquer » l’anglais avec Dora nous semble efficace à plus d’un titre :

pour le vocabulaire. Un enfant de 4 ans pourra par exemple aisément retenir les chiffres jusqu’à 10 en comptant les étoiles échappées du sac de Dora.

pour l’oreille. Entendre parler anglais, avec un bon accent qui plus est ne peut s’avérer que  bénéfique pour un enfant très sensible aux différences de mélodies sonores.

Reste que parler comme un dictionnaire ne sert à rien. Cet apprentissage du vocabulaire de base ne peut-être vraiment utile qu’en complément à de véritables cours d’anglais pour savoir faire des phrases et s’approprier la langue.

Sans compter que … ce n’est pas bon de laisser les enfants trop longtemps devant la télé !

Retrouvez le dessin animé Dora sur TF1 du lundi au vendredi, à partir de 7h30, sur la chaîne Nicklodéon tous les jours à 11h45, sur Paris Première plusieurs fois par jours et sur la scène du Casino de Paris jusqu’au 29 décembre 2010 !

Dora existe aussi en DVD, en livre, en pyjama, en barrettes, en Duplo.. attention, elle peut vite devenir envahissante !

Dessin animé d’une durée de 20 min pour les 3-7 ans.

Isabelle, maman blogueuse
Partenaire rédacteur du blog