Les cris de nos amis les animaux

Tandis que chez les français, le coq pousse un « cororico » emblématique rempli de fierté, chez nos amis les anglais, c’est un « cock-a-doodle doo » plein d’excentricité qui retentit. Mais d’où viennent donc ces divergences ? Sommes-nous manipulés par nos amis les coqs, qui changeraient de cris volontairement pour que nous nous posions tous ces interrogations ? Ou bien est-ce simplement le débordement d’une imagination humaine qui a amené à ces distinctions excentriques ?

Coq Cris Animaux Les cris de nos amis les animaux

Source : www.lesmanantsduroi.com

Que ce soit dans la langue de Shakespeare ou celle de Molière, nous autres êtres-humains bénéficions de la parole pour nous exprimer. Bien que celle-ci à proprement parler absente chez nos amis les animaux, ces derniers ne manquent pas pour autant de s’exprimer et de se faire entendre. Ce ne sont pas les amateurs de grasse matinée, lorsqu’ils entendent le coq du voisin les avertir gentiment du lever du jour, qui me contrediront.

Par rapport à ce qu’ils entendaient, les êtres-humains ont cherché à retranscrire le cri des animaux autour d’eux. Mais visiblement, ils ne se sont pas concertés. Il en résulte donc une véritable liste de cris différents selon les langues pour un seul et même animal. Outre le fait que cela soit légèrement incohérent, étant donné que les animaux ne changent pas de cris en passant les frontières, cela peut se révéler amusant. Permettez-moi donc de partager avec vous ce petit plaisir, surprenant mais non moins amusant.

Quel animal dit :

-          « Meow » ?                                      miaule Billy the cat

-          « Tweet tweet » ?                         gazouille Titi

-          « Owoooo » ?                                  hurle le Grand Méchant Loup

-          « Hew-Haw » ?                               hénit  Bourriquet

-          « Croak » ?                                      coasse Kermit, la grenouille

-          « Moo » ?                                         meugle Marguerite, la vache

-          « Baa » ?                                           bêle le mouton du Petit Prince

Et pour la fin, je vous ai réservé mon cri favori : « cluck cluck » que chantent nos poupoules !

Mais Julie, quelle est donc la moralité de ton article ? La voici : peu importe de savoir quelle transcription est la bonne, tant qu’ils se comprennent entre eux, que cela nous amuse au point d’en écrire un article !

Julie,
votre contact « Cours à Domicile »