Fêtes et jours fériés des pays anglophones : coutumes et significations

HALLOWEEN : le 31 Octobre au Royaume-Uni, Irlande et Etats-Unis

Même si elle est mondialement connue et pratiquée, cette fête d’origine celtique est très populaire aux Etats Unis et au Royaume Uni. Halloween était surtout à l’origine célébrée en Irlande. A l’époque Moyenageuse, juste avant l’Hiver, on pensait à ceux qui étaient morts, et comme on croyait en ces temps-là à la magie et à la sorcellerie ; on plaçait alors devant les habitations des décorations lumineuses pour accueillir les esprits des êtres perdus mais aussi pour protéger la maison des mauvais esprits.

Au milieu du XIXème siècle, de nombreux irlandais ont émigré vers les Etats Unis suite à la famine de la pomme de terre en Europe.

Aujourd’hui, la tradition originelle a été quelque peu dénaturée par la cause « commerciale ». Quoiqu’il en soit, en Grande-Bretagne, comme en Amérique du Nord, les enfants continuent assez majoritairement à se déguiser en toutes sortes de créatures qui symbolisent le mauvais esprit (fantôme, grande faucheuse, squelette…) et vont de maison en maison en prononçant la phrase magique : « trick or treat » (une farce ou un bonbon) pour remplir leurs paniers de toutes sortes de friandises.

Après quelques années d’un léger engouement, on constate aujourd’hui en France que les animations réalisées à cette occasion sont devenues plutôt discrètes.

Halloween Fêtes et jours fériés des pays anglophones : coutumes et significations

La figure de proue de cet évènement est la citrouille. Celle-ci représente Jack O’Lantern et fait référence à une légende lointaine. Jack était un irlandais très avare qui n’a été admis ni en Enfer ni au Paradis. Il fut donc condamner à errer sur terre avec un morceau de charbon placé en plein cœur d’une courge pour éclairer son chemin. La culture américaine a un peu dénaturé cette histoire en remplaçant le symbole de la courge par une citrouille. Dans chaque famille, on les vide et on sculpte un visage (avec le sourire ou la grimace selon votre choix), puis on place une bougie à l’intérieur. Jack O’Lantern ainsi placé devant les maisons en protège les habitants.

GUY FAWKES ou BONFIRE NIGHT: le 5 Novembre au Royaume Uni
Cette fête d’origine britannique fait référence à un évènement historique. Le 5 Novembre 1605, au cœur d’une Angleterre profondément protestante,  Guy Fawkes accompagné d’un groupe de catholiques tentèrent de mettre le feu au Parlement de Londres et de tuer le roi King James 1st. Le complot fut découvert à temps, et les suspects furent emprisonnés dans la tour de Londres, pour être finalement condamnés à mort.

Les anglais commémorent chaque année cette tentative d’assassinat en préparant des bûchers qu’ils allument à la tombée de la nuit et en confectionnant des mannequins à l’effigie de Guy Fawkes. Les enfants se promènent dans la rue avec leur effigie en criant « a penny for the guy » espérant par cette démarche récupérer un peu d’argent pour acheter des feux d’artifice. Les mannequins sont ensuite brulés, et de nombreux feux d’artifice sont tirés dans tout le pays. Ce soir-là, on mange des pommes de terre et des pommes d’amour pour leurs aspects pratique et conviviaux.

Il est à noter que de nombreux historiens croient que le complot a été organisé par les conseillers du Roi afin que celui-ci puisse le découvrir et être vu comme un héros. C’est ainsi que l’on appelle aussi ce jour le « King’s lucky day ».

Thanksgiving Fêtes et jours fériés des pays anglophones : coutumes et significationsTHANKSGIVING : le 4ème Jeudi du mois de Novembre aux Etats-Unis et le 2ème Lundi d’Octobre au Canada
Le Jour de l’Action de grâce a une origine remontant au XVIIème siècle. En 1620, le bateau « Mayflower » quitte l’Angleterre pour l’Amérique du Nord avec à son bord des pèlerins fuyant l’Angleterre protestante à cause des persécutions religieuses. N’étant pas riches et subissant une vague de froid dévastatrice, leurs conditions de vie sont très rudes, voire mortelles. Ils sont alors aidés par les indiens qui leur donnent de la nourriture et de quoi survivre. Ils leur apprennent aussi à cultiver la terre et de nouveaux produits qu’ils ne connaissent pas (comme le maïs, du buffle séché, etc.). Dans le but de montrer leur reconnaissance, les pèlerins ont invité les indiens à partager leur repas traditionnel de fin de récolte. THANKSGIVING est donc le jour du partage et du remerciement.

Aujourd’hui, chaque 4ème Jeudi du Mois de Novembre, les familles américaines se réunissent autour d’un grand dîner qui perpétue la tradition (composé de la dinde, des pommes de terre simples et pressées, du maïs et de la tarte à la citrouille). C’est la fête familiale la plus importante aux Etats Unis.

St Patrick1 Fêtes et jours fériés des pays anglophones : coutumes et significationsSAINT PATRICK’S DAY : le 17 Mars
Principalement fêté en Irlande et aux Etats Unis, on rend hommage en musique à Saint Patrick (le Saint Patron des irlandais) qui convertit une majeure partie de l’Irlande au christianisme (au Vème siècle). Pour cette occasion, on s’habille en vert afin de rappeler le trèfle (symbole de l’Irlande) et l’on consomme tout type de plats et de boissons irlandaises. Suite à la migration des irlandais au XIXème siècle, la Saint Patrick a été importé aux Etats Unis avec un énorme succès. Un grand défilé est ainsi organisé à Dublin mais aussi à New York pour la célébration.

ST VALENTINE’S DAY : le 14 Février
Cette fête remonte au Moyen Age. A l’origine, c’était une fête romaine célébrée par un banquet et des festivités. Les Romains piochaient des noms de jeunes filles dans un pot. Celle-ci devenait leur compagne pour la soirée. Plusieurs légendes entourent le mythe de la Saint Valentin. L’une d’elles raconte qu’en 200 (après J.-C), l’Empereur Claude II interdisait le mariage car selon lui les hommes mariés étaient de mauvais soldats. Un prêtre, nommé Valentin, unissait en secret les gens qui s’aimaient. Il fut découvert et emprisonné. Il continua de marier de jeunes couples en prison et tomba même amoureux de la fille du gardien, à laquelle il adressait des lettres d’amour signées «  Votre Valentin ».

La légende perdure encore aujourd’hui, nous la considérons comme la fête des amoureux que ce soit chez les grands où l’on fait traditionnellement un cadeau à son (sa) bien-aimé(e), mais dans les traditions anglo-saxones aussi chez les petits. En effet, en Angleterre, les élèves d’école primaire font parvenir des cartes anonymes disant « Will you be my Valentine ? » à son ou sa camarade de classe préféré(e).

BOXING DAY : le 26 Décembre au Royaume Uni, aux USA et au Canada
Boxing Day Fêtes et jours fériés des pays anglophones : coutumes et significationsCe jour-là, la tradition veut que l’on distribue des cadeaux aux plus pauvres. Ce jour est férié, et s’il tombe pendant un weekend, il est observé le jour ouvré suivant.

Cependant, sa vraie nature a été dénaturée, et aujourd’hui il s’agit surtout d’une fête commerciale où les magasins démarrent leurs soldes d’hiver.  Ainsi, au Canada, en Australie et en Nouvelle Zélande, les commerces profitent de cette fête pour vendre leur inventaire de Noël à des prix défiant toute concurrence.

Le Boxing Day est aussi connu chez les puristes sportifs comme étant la période où, alors que dans les autres pays les championnats sont arrêtés, il y a des matchs opposant classiquement des rivaux locaux. Le but est d’offrir le maximum de spectacle en cadeau aux supporters.


Mais aussi…

Bien d’autres fêtes et jours fériés existent dans les pays anglo-saxons. Certains sont les mêmes qu’en France, d’autres se démarquent plus :

  • CHRISTMAS (Noël) avec son lot d’objets, d’aliments et de fêtes traditionnels : Christmas Eve, Christmas stocking, Christmas day, Christmas Carols, Christmas tree, Christmas turkey, Christmas pudding, Christmas crackers.
  • NEW YEAR’S EVE (Nouvel An)
  • PANCAKE DAY: (Notre Mardi Gras)
  • EASTER (Pâques)
  • APRIL’S FOOL DAY (Le 1er Avril)

A l’approche du Réveillon, n’hésitez pas à connaitre tous les détails d’un Noël réussi dans les pays anglo-saxons en consultant notre dernier billet paru sur le sujet.

Max,
Chargé de pédagogie