Une Mary Poppins pour vos enfants ?

Malgré ses extravagances, Mary Poppins reste LA nounou idéale dans l’imaginaire collectif français.  Et pas seulement parce qu’elle sait dompter les enfants les plus fauves ou ranger sa maison entière dans son sac à main. Son atout principal ? Elle parle anglais.

Si, vous aussi, vous souhaitez confier vos enfants à une jeune-fille au pair anglophone, voici quelques étapes clés à respecter :

1 – Se renseigner sur le cadre légal :

Avant tout, sachez qu’une jeune fille au pair n’est pas corvéable à merci. Tout d’abord, selon ses motivations à venir passer une année en France, elle pourra suivre des cours de français ou des études. En plus du gîte et du couvert, il est bienvenue de la rétribuer pour ses faux frais à hauteur d’environ 60 à 80€ par semaine + les charges) . En échange de quoi, elle s’engage à s’occuper de vos enfants et souvent de quelques heures de ménage. Pour en savoir plus sur les conditions officielles, la nature du contrat de travail à établir et les charges à payer, consultez le site Internet de l’Urssaf.

Jeune Fille Au Pair Une Mary Poppins pour vos enfants ?

2 – Activer sa recherche :

Une fois le cadre général en tête, reste à dénicher la « Miss » qui apportera la touche anglophone souhaitée dans votre Home Sweet Home, pour cela plusieurs pistes possibles :

a – Les agences

De nombreuses agences proposent, moyennant finances (environ 400€) de vous mettre en contact avec des filles au pair anglaises. L’intermédiaire peut s’avérer judicieux si la collaboration ne se passe pas aussi bien que vous l’aviez imaginé. Encore faut-il faire appel à des agences sérieuses.

Pour vous aider à y voir plus clair, l’UFAAP (l’Union Française des Agences au Pair) recense les agences ayant signé sa charte de qualité.

b – Les petites annonces

Vous pouvez également recruter votre jeune fille au pair par vos propres moyens tout en veillant à rester dans la légalité. 2 pistes pour diffuser votre annonce :

-                    www.abc-families.com
Un lieu de mise en relation via des petites annonces de tous pays (l’inscription est gratuite).

-                   www.fusac.fr

Vous pouvez déposer (en anglais) une petite annonce dans le magazine pour les anglophones de Paris, le Fusac, rubrique  Childcare Positions Offered in France.

c – Et aussi …

-                   www.nannynou.com
Ce service original à domicile vous met en relation avec des nounous anglophones pour gérer les sorties d’école ou les vacances scolaires et même faire du baby sitting !

Quelle que soit la méthode utilisée, avant de choisir votre jeune fille au pair, veillez à bien échanger avec la personne (au téléphone, via internet) pour être bien sûr que c’est elle qu’il vous faut.

3 –  Entrer en contact

Vous ne la rencontrerez sans doute que le jour J, celui de son arrivée en France. Et pourtant, vous pouvez d’ores et déjà faire connaissance ! Ne serait-ce que pour vous assurer qu’elle correspond bien à vos exigences. Et pour cela, il y a Internet ! Vous pouvez vous entretenir par vidéo conférence ou tout simplement échanger des mails. Ou encore devenir « amis » sur Facebook. Dans tous les cas, il n’est pas question de la fliquer mais vous assurer que vos modes de vie conviennent (si elle est végétarienne et que vous mangez de la viande à tous les repas, cela risque de ne pas coller par exemple.) Mieux vaut mettre le doigt sur un désaccord avant son arrivée. Après, ce sera beaucoup plus compliqué !

A suivre : Bien accueillir sa jeune fille au pair

Isabelle, maman blogueuse
Partenaire rédacteur du blog

© Illustration tirée du film Mary Poopins des Studios Disney (1964)