L’examen de fin d’études aux Etats-Unis : SAT

L’examen aux Etat-Unis s’appelle, The SAT: Scholastic Aptitude Test or Scholastic Assessement Test.

C’est l’examen le plus strict et intensif de toute la scolarité américaine ; il est obligatoire pour entrer à l’université.

Les élèves le passent au cours de l’avant dernière année du lycée ; ils sont alors âgés de 16 ou 17 ans. De plus en plus souvent, des élèves de 2nde année du lycée tentent également de passer l’examen.

Attention, le SAT diffère du Bac dans la mesure où il est ponctué d’un score et non de l’obtention d’un diplôme.  On ne rate pas à proprement parler l’examen SAT. Si on n’obtient pas un score suffisant, on peut choisir de repasser l’examen plusieurs fois.

Habituellement l’examen a lieu au printemps, mais de nombreuses dates sont proposées, quasiment tout au long de l’année. Il suffit simplement de vérifier sur un site web spécialisé les lieux des centres d’examen et les dates possibles.

Le SAT est noté sur 2400 points alors que le « ACT » – autre examen du genre – n’est noté que sur 36. Des examinateurs certifiés notent les examens.

exam SAT USA 450x300 L’examen de fin d’études aux Etats Unis : SAT

A quoi ressemblent les épreuves ?

L’examen est divisé en trois parties : Critical Reading, Mathematics & Writing. Se déroulant uniquement à l’écrit, l’épreuve dure en tout 3h45.

Pour la partie « Critical Reading » il faut apprendre une énorme quantité de mots. L’examen se déroule en choix-multiples, en phrases à trous, et rédaction des longues et courts passages. La partie « Critical Reading » est focalisée sur la grammaire, la diction, et l’usage de la langue. Le vocabulaire choisi pour l’examen est basé sur une connaissance générale sur les thèmes suivants : sciences sociales, humanités, sciences physiques et narration personnelle.

Quand j’étudiais pour cet examen (il y a quelques temps déjà), j’ai appris les racines et préfixes latines et grecques. Tous les programmes de préparation conseillent un apprentissage d’environ un millier de mots à apprendre au cours du lycée. Au lieu de mémoriser tant de mots, ma stratégie a été de me focaliser sur les racines et préfixes afin d’être en mesure de comprendre mieux le sens d’un mot.

Que fait-on si on ne l’a pas ?

Si on n’obtient pas la moyenne au SAT, il est alors possible de s’inscrire à d’autres examens, il s’agit du ACT « American College Testing » (examen d’un bon niveau – souvent ciblé sur une matière phare) et du « highschool equivalency exam » (d’un niveau plus basique).  Sans un de ces 3 examens officiels en poche, il est quasi impossible de pouvoir ensuite intégrer une université. Certaines universités proposent des « cours du soir » pour que les élèves repassent l’examen avec de meilleures chances. Sachez toute fois, que si le dossier de l’élève au lycée est bon, que sa candidature est bien motivée, il reste possible d’intégrer une université sans le SAT.

Que fait-on si on l’a ?

On peut aller à l’université, mais il faut un bon score. Sur 2400, un bon score est entre 1800-1900. (le ACT : sur 36, on bon score est environ 26 et 28). Vérifiez avec vos universités, certaines préfèrent un score assez élevé et d’autres qui sont plus compréhensifs des compétences.

Quelques universités exigent un entretien en face à face ou par skype, mais pas toutes. Un « bon » candidat doit montrer qu’il peut faire des études et survivre dans la vie réelle. Cela veut dire qu’il doit être capable de réaliser une activité rémunératrice tout en suivant avec assiduité ses études. En effet, les prix d’une année d’université étant très élevé, la majorité des étudiants travaillent en parallèle. Il n’y a pas de prix fixe pour une année à l’université mais les frais dans le privé sont de l’ordre de 34.000$ pour une année. Le prix moyen pour les universités publiques varie quant à lui entre  11.000 et 15.000$. Sachez cependant qu’il existe d’assez nombreux systèmes et solutions de bourse pour aider les élèves et leur famille à financer les années d’étude à l’université américaine.

A la fin de la dernière année du lycée, l’école organise ce que l’on appelle une « prom », sorte de grande soirée du type Bal. L’évènement est très populaire et pas uniquement lié aux résultats des examens. Ces fêtes sont l’occasion de porter une première robe de bal pour les jeunes filles et un smoking pour ces messieurs.

Voilà, j’espère qu’en lisant ce billet vous avez appris à découvrir un peu mieux une partie du système éducatif américain et qu’ainsi peut-être vous comprenez mieux ce que vous voyez dans votre séries TV américaines préférées. Dans notre billet du lundi 1er octobre, découvrez le A-level, équivalent du baccalauréat en Grande-Bretagne.

Erin,
Responsable pédagogique, originaire des USA