Sortir au cinéma ou au théâtre en Grande Bretagne

Comme en France, sortir au cinéma (« going to the cinema ») est quelque chose que les jeunes font beaucoup en Angleterre. Le théâtre (« the theater ») est aussi bien aimé, mais à cause des tarifs un peu élevés c’est une sortie plus exceptionnelle. Une séance de cinéma coûte normalement environ six livres (€7,50), mais, comme en France, le prix varie en fonction de l’enseigne du cinéma et de l’endroit. A Londres, un billet pourrait coûter dix livres. Quant au théâtre, certaines places peuvent coûter jusqu’à plus de cent livres.

Théatre London Sortir au cinéma ou au théâtre en Grande Bretagne

Tout comme en France, il existe de nombreuses sortes de films en Angleterre. Une spécialité britannique est les « romantic comedies » appelées aussi « rom coms ». La star de la « rom com » peut certainement être illustrée par le stéréotype britannique du charmant Hugh Grant, et le scénariste le plus célèbre est Richard Curtis, qui a écrit Four Weddings and a Funeral, Notting Hill et Love Actually, pour ne citer que quelques-uns des plus célèbres. De manière plus générale, les « rom coms » entrent dans la catégorie des  « chick flick » (un film destiné aux femmes). Pour les hommes, le stéréotype versera davantage vers les « action films », tels que Transformers ou Thor.

Les « animated films » (dessins animés) sont également très populaires. On constate un bel engouement pour les « computer-animated films » comme Toy Story ou le nouveau de Pixar, Rebelle (qui en anglais s’appelle Brave). Ces dernières années il y a aussi beaucoup de films biographiques, ou « biopics », comme The King’s Speech ou The Iron Lady. Spécificité anglaise, beaucoup de ces biopics sortent à la télé plutôt qu’au cinéma.

Le théâtre coûte plus cher, mais c’est une expérience complètement différente. Si vous venez en week-end à Londres, c’est dans le « West End » qu’il faut vous rendre pour aller au théâtre. Toutes sortes de pièces y sont proposées : « comedies », « tragedies », etc. Comme beaucoup de mes compatriotes, ma préférence se porte sur les comédies musicales, dites « musicals ». Un des compositeurs britanniques les plus célèbres est Andrew Lloyd Webber, qui a écrit Joseph and his Amazing Technicolor Dreamcoat et Jesus Christ Superstar, qui vient de commencer une tournée du pays. Je ne peux pas conclure ce billet dignement sans mentionner le dramaturge le plus célèbre du monde, j’ai cité « William Shakespeare », dont les pièces comme Romeo and Juliet, Hamlet et Othello sont aujourd’hui toujours aussi populaires.

Musicals London Sortir au cinéma ou au théâtre en Grande Bretagne

Quand on va voir un film ou une pièce, on peut soit acheter les billets en avance, soit les acheter « at the box-office » (au théâtre). Beaucoup achètent leurs billets en ligne maintenant, parce que c’est plus facile et il est quelquefois possible de trouver des promotions spéciales. En tentant le jeu de l’achat dit de dernière minute, il n’est pas rare, surtout pour les pièces de théâtre, de découvrir que c’est complet (« sold out »). Si vous sortez au théâtre en Angleterre, vous devrez choisir entre différents types de places : les « stalls » (les places normales), le « balcony » (le balcon) ou la « private box » (une loge).

Avant d’entrer dans le cinéma, nous les anglais ne résistons pas non plus à la tentation d’acheter des snacks, le plus populaire étant aussi le popcorn. Au théâtre les snacks s’achètent plutôt pendant l’« interval » et notre choix se porte alors habituellement sur de la glace vendue dans des petits pots. Petite différence notoire avec mes expériences françaises, on trouve dans nos théâtres sa place sans assistance, donc il ne faut pas donner un pourboire aux ouvreuses !

cinema Sortir au cinéma ou au théâtre en Grande BretagneQu’en est-il des hommes de théâtre et de cinéma ? Il y a bien sûr les « actors » qu’on voit sur scène ou sur l’écran ; ceux qui apparaissent sans vraiment prendre la parole sont les « extras ». C’est le « director » qui dit à tous les acteurs ce qu’ils doivent faire (c’est le même mot pour « réalisateur » et « metteur en scène »). Le « producer » quant à lui s’occupe du financement, et la « technical crew » ou « techies » s’occupe de l’éclairage et du son. Les « costume designer » et « make-up designer » préparent les costumes et le maquillage pour les acteurs. Le « leading man » et la « leading lady » sont l’acteur et l’actrice principaux, mais s’ils ne peuvent pas entrer en scène, leur « understudy » peut les remplacer. Leur « stuntman » est également prêt à faire des cascades qu’ils ne peuvent pas ou ne veulent pas faire, et s’ils oublient des lignes, le « prompt » pourra les aider en chuchotant.

 

Mais de qui dépend le succès d’un film ou d’une pièce de théâtre ? Les gens qui doivent applaudir, rire et pleurer, mais aussi rester silencieux ? C’est vrai : the audience.

Max,
Chargé de pédagogie