De nouvelles recrues anglaises dans l’équipe

Petit moment d’agitation joyeuse en interne lundi matin : deux nouveaux stagiaires anglais viennent de rejoindre l’équipe pour 6 mois. L’année dernière, Ana, Fionnuala, les deux Jessica et Jack avaient inauguré avec brio cette insertion d’étudiants anglais au sein de l’équipe permanente basée dans les bureaux administratifs à Clichy. Après un bilan positif de cette année de mixité culturelle et d’échanges, nous avions décidé de renouveler l’expérience. Nous sommes donc ravis d’accueillir Amy et Maxwell, étudiants en langues étrangères dans la paisible université de Durham. Comme ils vont contribuer au blog dans les prochains mois, on a eu envie de leur poser quelques questions afin de vous les présenter.

AmyMax Sept 12 Language Connexion 2 De nouvelles recrues anglaises dans léquipe

Origines et point d’attache actuel ?

Alors qu’Amy est originaire de Manchester, Max est né et a grandi dans une petite ville de l’Essex, comté situé au nord-est de Londres. Tous les deux sont désormais étudiants en langues étrangères à l’université de Durham, jolie petite ville du nord-est de l’Angleterre située à 25 km au sud de Newcastle. L’année dernière, Jessica R. également étudiante à Durham nous avait fait découvrir sa ville dans un billet à lire ici.

Pourquoi avoir choisi d’étudier le français ?

Amy comme Max ont démarré leur initiation au français vers l’âge de 11 ans, lorsqu’ils ont eu à choisir une 1ère langue étrangère. Tout petits, ils avaient déjà été familiarisés au français en regardant à la maison des dessins animés éducatifs en français via les bonnes vieilles cassettes VHS. Aujourd’hui, c’est le goût pour les langues étrangères qui les a poussé à s’orienter vers ces études.

Un goût particulier pour la culture française ?

Nos deux jeunes étudiants, fraîchement débarqués à Paris, reconnaissent que la musique française est très peu diffusée au grand public anglais et qu’ils n’ont aucun artiste français contemporain dont ils connaissent réellement les chansons. Amy avoue avoir découvert et apprécié certaines chansons de Carla Bruni, diffusées après sa venue en tant que 1ère Dame de France en Angleterre. Max, quant à lui, évoque le joli succès commercial qu’a connu en Angleterre, il y a deux étés,  la chanson « Alors, on danse » de Stromae.

Côté films, la renommée française semble faire davantage écho. Amy a étudié en cours les films de Jean-Pierre Jeunet et a notamment apprécié « Amélie Poulain » et un « Long dimanche de fiançailles ». Pour Max, le film français qui l’a marqué est « Les Choristes ». Assez classique également dans ses choix littéraires, c’est « La gloire de mon père » de M. Pagnol qui l’a le plus marqué.

Et la gastronomie française dans tout cela ?

Max garde un très bon souvenir des galettes au sarrasin qu’il a dégusté pour la 1ère fois lors d’un séjour dans la région nantaise et qu’il compte bien goûter à nouveau très prochainement sur Paris. Amy, elle, est bluffée par le choix et le goût des variétés de fromages français.

Comment se passent les 1ers jours à Paris ?

En tout confort pour Amy qui est logée chez l’habitant. Une bonne et confortable adresse que se transmettent sous le manteau les étudiants de Durham préparant un séjour sur Paris. En mode plus roots pour Max qui est toujours à la recherche d’un logement et qui loge entre temps dans une auberge de jeunesse.

Tous deux craignent que la barrière de la langue les freine pour créer des liens d’amitié avec des français. S’ils comprennent très bien et s’expriment de manière fluide, ils pressentent que l’humour ne pourra que difficilement être un point d’accroche car cela nécessite un niveau de langue quasi expert. Amy craint aussi les transports en métro à cause des rumeurs persistantes d’agressions par des pickpockets.

Le programme touristique des prochaines semaines ?

Déjà un peu habitué à visiter de petits villages de charme en France avec ses parents, Max compte poursuivre des sorties en dehors des sentiers battus. En parallèle, il compte bien aussi visiter les principaux monuments de Paris tels que la Tour Eiffel, les catacombes et Montmartre.

Amy fera quelques allers-retours à Nantes pour y retrouver son ami et aimerait également découvrir le sud de la France en rendant visite à d’autres amis étudiants anglais en séjour de longue durée en France.

Mots de français préférés ?

Pour Amy, c’est sans trop hésiter « Insolite » tandis que Max tient de sa maman un certain goût pour le mot « fauteuil ». Ils espèrent mettre à profit ce séjour pour maitriser davantage quelques mots de verlan et d’argot, deux courants linguistiques dont ils sont curieux.

Marque française emblématique ?

Voilà un thème qui semble assez sexué puisque Max nous cite en toute 1ère marque Renault alors qu’Amy évoque de son côté le luxe des sacs Longchamp.

Des symboles typiquement français ?

Baguette et fromage pour Max et rayures des marinières pour Amy.

Voilà, on espère qu’après la lecture de cette mini interview vous aurez le sentiment de connaître un peu ces deux futurs contributeurs du blog.

Aude Chabannes,
Co-fondatrice et gérante de Language Connexion