Wimbledon : quand le choc prend le dessus sur le chic

Quand le tournoi, qui est communément réputé le plus chic de la saison, connait quelques couacs, ça peut faire des étincelles. Alors que le plus ancien tournoi du monde se déroule actuellement (du 25 Juin au 8 Juillet) son célèbre gazon vert peut faire sortir de ses gonds même les plus avertis, mais est aussi la sphère d’exploits qui laissent pantois.

Des traditions très ancrées…

Wimbledon1 Wimbledon : quand le choc prend le dessus sur le chicChaque tournoi essaie d’avoir ses propres spécificités afin de rester une compétition à jamais reconnue par les joueurs et le grand public. On ne peut pas dire que le tournoi de Wimbledon soit un contre-exemple.

Quintessence de la mentalité so british, engluée dans des coutumes que nous autres ne comprenons pas forcément, ce tournoi cultive un charme assez inné. Ainsi, les joueurs ont l’obligation de jouer dans des tenues composées au moins à 80% de couleur blanche. En effet, au début du siècle, seules les personnes de la « bonne société » jouent au Tennis, principalement en été. La couleur blanche est la couleur élégante pour la saison d’été, qui permet aussi de se protéger des ardeurs du soleil (ce qui est un comble sachant le climat quelque peu austère qui règne sur l’île). On peut aussi citer le fait que l’on ne joue jamais le dimanche ou encore que les messages à caractère publicitaire sont absolument interdits dans l’enceinte du tournois mis à part quelques rares exceptions. D’autres coutumes sont un peu insolites, comme la consommation gargantuesque de fraises à la crème qui selon la légende aurait été instaurée sous l’égide de Georges V.

Ha ! Quelle est belle l’Angleterre de traditions, de valeurs et coutumes qui régissent la société et imposent le respect.

Mais voilà, parfois le célèbre gazon vert peut jouer des tours, et faire un joli pied de nez à tous ces stéréotypes.

…Chamboulées par quelques couacs

Hé oui, on connait tous des moments où notre personnalité renfrognée au plus profond de nous-mêmes prend le dessus sur notre carapace extérieure. Et quand, en plus, ces moments sont médiatisés, cela rend les situations encore plus cocasses.  Le tournoi de Wimbledon ne déroge pas à la règle.

Entre les joueurs faisant grève en 1973 ou la panoplie de « mauvais garçons » ayant foulés les courts du All England Lawn Tennis Club (comme Conors et Nastase boycottant la célébration du centenaire du tournoi ou le célèbre « You cannot be serious » scandé par un John MacEnroe envers un arbitre, dans un état de colère rarement vu (même pour ce joueur habitué des scandales). Nous avons connus des moments so shocking que la reine en aurait pu en perdre sa collection de chapeaux. Cependant, la tradition qui a bel et bien été la plus bousculée ces dernières années est celle de la tenue blanche distinguée. En effet, certains joueurs ou joueuses ont usé de ruses afin de galvauder cette règle quasi institutionnelle.

Wimbledon2 Wimbledon : quand le choc prend le dessus sur le chicQue penser de la chemise en coton manches longues retroussées saupoudrée d’un pantalon blanc en flanelle et agrémenté d’une cravate en guise de ceinture ; vêtements portés par Trey Waltke en 1983 ? Ou encore des tenues assez dévergondées comme Venus Williams venant carrément concurrencer les grands couturiers en 2011 (voir photo), Tatiana Golovin arborant fièrement une culotte rouge se confondant étrangement avec un mini-short en 2007 (elle avouera que c’était pour plaire au Prince William s’il vous plait !) ou la paire française Llodra/Clément entamant un strip-tease suite à leur victoire dans l’épreuve du double. Et parfois, même les plus hauts joyaux de la couronne sont rattrapés par la fièvre de la « folie ». En 1981, Lady Di s’ennuyait tellement devant le match auquel elle assistait qu’elle a voulu fuir en catimini pour voir une partie de MacEnroe se déroulant sur un court annexe. Résultat : un refus lui fut signifié car d’une part, il n’était pas question de bousculer le protocole et d’autre part, McEnroe – alias Super Brat – n’était pas un spectacle à donner à voir à une jeune fille !

Comme quoi, les traditions ont mené et mènent encore la vie dure aux joueurs et spectateurs !

Des images gravées à jamais

Cependant ce tournoi a été le théâtre des moments tennistiques les plus magiques.

Wimbledon3 Wimbledon : quand le choc prend le dessus sur le chicComment oublier que c’est dans l’enceinte du modeste cours numéro 18 que s’est déroulé l’un des exploits sportifs les plus retentissants et ahurissants de tous les temps : le match le plus long de l’histoire du Tennis disputé par Mahut et Isner. 11h05, 3 jours auront donc été nécessaires pour briser les barrières de l’impossible. Les 183 jeux disputés par les deux joueurs sur le court pourraient se rapporter à autant de superlatifs et de louanges.

 

Et que dire de ce sommet en 2008 entre Rafael Nadal et Roger Federer. Quand le génie et l’esthétisme se confrontent à la puissance et la pugnacité, cela donne ce que l’on peut indéniablement qualifier de « match le plus beau de l’histoire du Tennis ».

C’est ainsi que dans la grisaille du ciel londonien, une lumière magique vient parfois transpercer les courts verdoyants,  comme un symbole.

Comment ne pas aimer le Tennis quand un seul tournoi nous fait passer par toutes les émotions et comportements les plus vertigineux : le respect, l’indignation, la béatitude, le prodigieux et j’en oublie certainement bien d’autres.

Et dire que l’on aura droit de revoir ses courts ancestraux pour les Jeux Olympiques de Londres fin Juillet début Août prochain. On s’en délecte déjà !

En attendant, laissez-vous bercer par la magie de ce tournoi qui se déroule en ce moment même. Mais attention, restez quand même sur vos gardes, car il peut toujours se passer quelque chose d’inattendu sur le gazon londonien.

Si vous voulez approfondir votre vocabulaire anglais et vos connaissances sur le sujet des Jeux Olympiques, consultez nos 4 derniers billets rédigés sous forme de compte à rebours.

Que vous soyez ou non amoureux de sport, nos professeurs anglophones sont disposés à en discuter avec vous lors de cours de conversation en anglais à votre domicile ! Vous pouvez nous contacter au 01 75 61 15 35 pour toute information sur les cours à domicile.

Sylvie ,
votre contact « Cours à domicile »